Prise en charge

Il n’y a qu’un numéro à faire : le 022 420 64 80, et Proximos prendra en charge les demandes en coordonnant les différents partenaires. Quant aux informations nécessaires pour la prise en charge, elles figureront pour la majorité d’entre elles sur la prescription médicale ou ordonnance. Le délai d’intervention est dans la grande majorité des cas inférieur à 6h (délai entre la réception de l’ordre médical et la présence à domicile), et dans tous les cas inférieur à 24h. Dans les cas d’urgence médicale, le délai d’intervention sera fonction des besoins médicaux (cf. interventions le week-end et la nuit).

Voici quelques cas de figure :

  • Vous êtes médecin de ville et vous souhaitez éviter l’hospitalisation à un patient, avec son accord bien sûr : Proximos organisera la prise en charge en se coordonnant avec ses partenaires.
  • Vous êtes médecin d’hôpital ou de clinique et vous souhaitez sortir plus tôt un patient de l’hôpital : Proximos organisera la prise en charge en se coordonnant avec ses partenaires.
  • Vous êtes infirmière, avez la charge d’un patient à domicile et vous rencontrez un problème avec la voie veineuse du patient, la voie entérale, un appareil, etc. : contactez l’assistance pharmaceutique de Proximos
  • Vous êtes pharmaciens et avez des questions sur un médicament injectable, des solutions de nutrition entérale ou vous cherchez à obtenir un médicament ou du matériel inhabituel : contactez l’assistance pharmaceutique de Proximos.
  • Vous êtes hospitalisé et les soins hospitaliers se résument en des administrations intraveineuses de médicaments : vous pouvez demander au médecin hospitalier de poursuivre ce traitement à domicile plutôt que de rester à l’hôpital.

 

Pour faciliter la prise en charge, Proximos se déplace volontiers en milieu hospitalier ou en clinique pour préparer la sortie du patient ou pour prêter des pompes avant sa sortie, afin de familiariser le patient avec le matériel dont il disposera à domicile.

Afin de faciliter la planification des interventions et le respect des délais, n’hésitez pas à transmettre à Proximos les données patients (données administratives, prescription, etc.) bien avant sa prise en charge, même s’il subsiste un doute quant à la date du début de traitement ou de sa sortie d’hôpital ; dans tous les cas, Proximos attendra une confirmation avant d’intervenir.

Proximos intervient suite à une prescription médicale faite par un médecin (hôpital, clinique ou cabinet) : si l’ordonnance contient des médicaments injectables et des médicaments à prendre par la bouche, Proximos ne dispensera que les injectables ; les médicaments oraux devront être pris par le patient à son officine. Proximos collabore donc avec les officines pour améliorer la prise en charge à domicile, en intervenant comme spécialiste de l’HAD.

Si l’ordonnance est complète (transmission par fax ou e-mail), aucune autre démarche n’est requise pour la prise en charge par Proximos ; il n’est même pas nécessaire de préciser le matériel d’administration sur l’ordonnance, car des liste de matériel communes avec les infirmières seront utilisées selon le type de traitement. Un modèle d’ordonnance vous donne toutes les informations qui nous sont utiles pour effectuer au mieux notre mandat, avec le minimum de dérangements téléphoniques !

L’ordonnance est validée par un pharmacien qui apportera ses compétences pour adapter le traitement aux particularités du domicile (cf. assistance pharmaceutique).

Le patient est pris en charge par Proximos dans les cas suivants :

  • Le médecin est d’accord d’hospitaliser à domicile le patient, parce que l’état du patient le permet et que ce dernier le souhaite.
  • Le traitement envisagé peut être effectué à domicile avec toutes les garanties de sécurité
  • Le traitement à domicile est plus économique que le traitement hospitalier (cf. coûts) et il est remboursé par l’assurance maladie.

Il n’y a donc pas de critères d’âge pour la prise en charge : bébés, enfants, adultes et personnes âgées sont concernées par l’HAD.

La coordination implique des téléphones et des partages d’informations : Proximos demande au patient le droit d’échanger des informations avec les prestataires de soins par le biais d’un formulaire à signer (« conditions générales »).

proximos-brochure

Tous les collaborateurs de Proximos sont soumis au secret professionnel ; il porte sur toute information confiée par le patient au collaborateur de Proximos ou découverte par celui-ci dans le cadre de son travail, information qui n’est ni notoire, ni connue de l’interlocuteur. Le secret concerne toute forme de communication, qu’elle soit orale, écrite ou téléphonique. Aucune donnée concernant le patient n’est transmise par Proximos aux assureurs, à l’exception de la facture des prestations, dont le patient reçoit une copie.

Les traitements d’HAD peuvent durer 2 jours comme ils peuvent s’étendre sur plusieurs mois :

  • des traitements aigus (traitements anticancéreux, pyélonéphrite, bronchopneumonie, ostéomyélite, endocardite, maladie de Lyme, etc.),
  • des traitements chroniques (mucoviscidose, sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde),
  • des traitements continus (soins palliatifs).

Ils concernent les voies d’administration suivantes :

1 Traitements par voie intraveineuse :

Antibiothérapie, chimiothérapie, traitement antidouleur, soins palliatifs, hydratation, anti-émétiques, nutrition parentérale, etc.

2 Nutrition entérale par sonde.

3 Soins divers nécessitant une technicité et du matériel spécifique : aspiration bronchique par exemple.