Nutrition entérale (NE)

Pour la prescription ou la commande de nutrition entérale, allez sous la rubrique prescription/commande.

La nutrition artificielle entérale est remboursée par l’assurance de base en cas de dénutrition/malnutrition ou de risque de dénutrition/malnutrition liés à une pathologie, et pour autant que l’on passe par un Home Care tel que Proximos.

Une nutrition entérale est à privilégier lorsque le tube digestif est fonctionnel (capacités de digestion et d’absorption conservées).

La diététicienne de Proximos est à votre disposition pour vous renseigner sur les compositions spécifiques et teneurs en vitamines, oligo-éléments, fibres.

L’administration à l’aide d’une pompe volumétrique est fortement recommandée, afin de garantir un débit constant. Ceci dans le but de favoriser la tolérance digestive et éviter une charge volumique. Un débit initial à 40 ml/h est généralement bien toléré. Son augmentation se fait par paliers de 10 à 20 ml/h en fonction de la tolérance digestive. Les pompes proposées en location sont celles utilisées par les hôpitaux universitaires

1 Agiter le flacon ou la poche avant l’administration de la nutrition entérale.

2 Lors de l’administration d’un volume supérieur à 500ml d’une solution nutritive :

  • l’utilisation de poches à 1.5L ou des tubulures combinées avec poches (Combiset® 1.5L) permet de diminuer le nombre de manipulations et représente un avantage économique pour le patient.
  • Lorsque la solution nutritive est conditionnée dans une poche flexible, il faut découper (ciseaux) le sachet pour le transvaser dans les contenants de 1,5L.

La nutrition entérale doit être conservée à une température inférieure à 25°C dans un endroit sec. Dès l’ouverture d’une poche ou flacon, le contenu peut être conservé au réfrigérateur pendant 24h, afin d’utiliser le solde pour une seconde utilisation.

Lors de changement de prescription de nutrition, les cartons non ouverts sont repris et crédités au patient, sauf en période estivale où les températures peuvent excéder 25° dans les habitations.

Plusieurs facteurs peuvent influencer la tolérance à la nutrition entérale : mobilité, intégrité du système digestif, médicaments, etc..
Ces troubles digestifs se manifestent sous forme de régurgitation/reflux, de diarrhées, de constipation ou de nausées / vomissements ;
si vous souhaitez en savoir plus sur les précautions ou attitudes à prendre en cas de troubles digestifs, consultez le document nutrition entérale et troubles digestifs :

En cas de nausées /vomissements, prenez contact avec la diététicienne de Proximos